Je serai bientôt à 3 mois de la fin de mon congé sabbatique (29 avril 2009) et mon futur ne me semble toujours pas très clair. Ces reconversions sont bien compliquées !

J’ai vu mon responsable à Capgemini hier pour parler de ma possible réintégration dans son équipe – reprendre mon rôle de consultant senior, dans un rôle d’architect fonctionnel (j’imagine vous ne savez même pas de quoi je parle !). Il faut dire que je me sentais presque “chez moi” à mon retour dans les coulises de Cap à la Défense. Si nous voulons acheter une maison, il va falloir retourner chez Cap……mais……

Cela me montre à quel point je n’ai pas encore trouvé ma voie en cuisine….je sais que c’est mon métier…..je suis fait pour l’exercer….mais jusqu’à présent je n’ai pas encore compris quel rôle j’ai à jouer là-dedans.

Aujourd’hui j’étais (encore) perdu…..je tournais en rond…..les agences n’ont rien, mes 3 jours à l’hôtel Meridien Etoile ont été annulé, je passais ma journée sur l’internet en écrivant des lettres de motivation pour Ducasse (Rech), un chef des maisons étoilées (Carré des Voges) et une entreprise de restauration rapide haut de gamme Bio. Par ailleurs, j’ai eu une proposition d’un CDI en tant que Chef dans un Club de Direction à St Ouen…j’aurais pu commencer lundi. Je rencontre aussi le chef du restaurant branché “Kong” mardi soir à 19hrs pour parler de la possibilité de travailler en extra 2 soirs par semaine.

Il y a qqs jours j’ai rencontré la propriétaire d’un resto / bar à soupe de l’autre côté du parc des Buttes Chaumont, “Zoé Bouillon”. C’est encore un resto qui ferme ses portes le soir…..donc peut-être une 2ème édition de la soirée “Dom For One Night Only” ? Nous avons parlé de la possibilité d’utiliser le lieu pour des soirées et aussi de faire des cocktails ensemble. Il y a peut-être des choses à faire, mais je ne pense pas que je suis prêt. Je me suis renseigné sur les micro entreprises…..intéressant, et cela va me servir à un moment donné….mais pas maintenant.

Je vous tiendrai au courant, bien sûr.

Je cherche…..je cherche……

2 réponses

  1. Difficile à vivre l’incertitude… Et les listes (genre de compétences, de souhaits : je sais faire, je ne sais pas, je veux faire, je ne veux pas) ne t’aiguillent pas ?

  2. Tout d’abord, bravo d’avoir pris la decision de changer de voie. pas évident de se lancer dans le vide comme cela. Je te souhaite de tout coeur d’arriver enfin a trouver LA voie en cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *