J’ai commencé cette reconversion en juin 2007 (1ère étape) avec mon dossier Fongecif qui a donné suite à mon CAP entre oct 2007 et mai 2008.

La 2ème étape – j’ai enchaîné avec 11 mois de congé sabbatique entre mai 2008 et avril 2009 – l’occasion de travailler en intérim, en extra, en Angleterre (Terry Laybourne reste une référence pour moi), en traiteur (l’usine gastronomique….mais l’usine quand même), en Club de Direction (“semi gastro”…mon oeil !!!), en donnant des cours (une fois seulement, et plus jamais), en cuisine fusion branchée “haut débit” (“Kong”, malgré ses imperfections et les prix gonflés, reste un très bon souvenir pour moi, principalement grâce à une équipe – et un chef – très humaine) et bien sûr, en “solo” (les événements “Dom For One Night Only” m’ont apporté bcp de choses – des souvenirs, des leçons, des belles images, des bonnes idées….et aucun regret !). Cette 2ème étape s’est achevée avec 6 mois chez Capgemini où j’ai essayé de re-jouer mon rôle de chef de projet / consultant BI senior…..ouf……quel bonheur de quitter tout ça (je ne cracherai jamais sur Cap – une très bonne société qui m’a très bien traité….mais je n’avais plus envie, c’est tout).

Et me voilà, le 23 octobre 2009 en “rupture conventionnelle”….c’est le début de cette 3ème étape. Mon but était de trouver une place dans la cuisine de l’un des 3 chefs qui m’intéressaient le plus à Paris – Aizpitarte, Ledeuil, Camdeborde. Je me donnais jusqu’à Noël 2009 pour décrocher un contrat avec l’un de ces chefs. J’ai joué “direct” en allant rencontrer les chefs et en leur demandant si je pourrai bosser dans leur cuisine – rémunéré ou en stage, ça m’était égal…..l’essentiel étant l’expérience. Ledeuil était très bien, il m’a écouté et il m’a fait faire un essai de 2 jours pour une place de commis dans son 2ème resto “KGB”. Je n’ai pas été pris – mais je ne l’ai pas “senti” de toute manière, même si j’étais rassuré par ma performance lors de ces 2 jours….j’étais à ma place. Mon seul regret – de ne pas avoir appelé Ledeuil pour le remercier de m’avoir donné l’opportunité. Camdeborde ne voulait pas de moi – point. J’ai quand même insisté assez lourdement en appelant tous les jours pendant peut-être 1 semaine….il a fini par m’appeler pour me demander d’arrêter !! Fair enough. Aizpitarte au “Chateaubriand” était, quand même, ma cible “number 1″. Depuis le dîner chez lui avec ma femme à la fin de juin 2009 (qqs semaines avant la soirée chez Zoé Bouillon) où j’ai été séduit par l’imagination, les associations, les saveurs, la présentation, les produits et l’énergie de ce chef, M. Aizpitarte est devenu ma référence. Je suis allé le voir au Chateaubriand avant le service du soir mi octobre – je lui ai parlé de mon parcours et du fait que je voulais travailler dans son équipe…..”désolé, il n’y a pas de place dans l’équipe, mais tu seras le bienvenu en stage”. OK….génial. J’ai commencé mon “stage” autour de mi-nov 2009, et au final j’ai dû passer 3 semaines dans sa cuisine……quel bonheur,…..frustrant parce qu’il n’y avait pas de place, mais génial…..j’ai enfin compris que c’est possible de pratiquer ce métier tout en se faisant plaisir….bons produits, bonne équipe, bonne musique, belles idées, fierté dans l’assiette, énergie incroyable engagée dans le seul but commun de sortir des belles assiettes, de surprendre le client tout en restant fidèle aux produits…..mais pas de vrai boulot.

Donc, le 21 décembre 2009, je gardais les enfants (début de vacances scolaires) et je n’avais aucun contrat chez l’un de mes 3 chefs. Shit !! Encore une stratégie échouée…….quoi faire ?!!? Au final, j’ai passé 2 semaines avec la famille, nous sommes restés à Paris et c’était un vrai bonheur…..j’avais des moments de déprime quand je pensais à mon avenir, mais je profitais pleinement de ce temps à 4…..mais, à qqs jours de la fin des vacances je n’en pouvais plus…..j’avais hâte de me retrouver en cuisine pour commencer à travailler…..démarrer pour de vrai cette 3ème étape. Grâce à l’insistance de ma femme, j’ai parcouru le guide 2010 de Fooding et j’ai noté les restaurants qui m’intéressaient (la carte Google ci-dessous) et cette semaine j’ai commencé ma tournée…..


Afficher New A List Restaurants sur une carte plus grande

Il faut garder en tête que j’ai une contrainte assez forte – notamment, celle de notre départ à Nantes qui est prévu pour la fin de l’été 2010….pas évident de trouver un bon chef prêt à donner un CDD à qqn avec mon parcours assez court (ou en tout cas, court pour les établissements que je cible). J’ai déjà raté une opportunité chez Aizpitarte à cause de cette contrainte.

Donc, j’avais 2 objectifs – décrocher un contrat de demi-chef ou chef de partie dans l’un des établissements ciblés, ou, s’il n’y a pas de place rémunérée en cuisine, organiser 1 stage de 2 mois dans 2 ou 3 belles cuisines.

Une synthèse de mon activité la semaine dernière :

mbc

J’ai enfin l’impression que cette reconversion a redémarré et que d’ici qqs semaines je serai dans la bonne cuisine, suivi et encouragé par le bon cuisinier !

Je vous tiendrai au courant de ce qui se passe, mais croisez les doigts pour moi !!

Une réponse

  1. Monsieur Choukroun est certainement un très bon chef, mais les autres sont certainement des couillons !!
    Bonne chance Dom, Marin et moi, on y croit !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *