c’est une phrase que j’ai entendu de temps en temps dans des cuisines diverses depuis ma reconversion. Oui, effectivement, je sais que, à la base, notre “fonction” est de passer nos commandes, de faire notre mise en place, de réussir notre service sans incident / rupture des produits et de tout nettoyer après. Je sais que ce n’est pas un jeu, que ce n’est pas “Dîner presque parfait”……jolies assiettes ?….oui, idéalement, mais d’abord il faut pouvoir dresser et envoyer efficacement ces assiettes sans que cela prend 15 mins.

Et voilà le paradoxe pour moi – je dois être bien organisé, efficace et rapid….mais en même temps, je suis arrivé en cuisine grâce à ma recherche du “plaisir”. C’est clair – sans plaisir, la cuisine n’a aucun sens pour moi.

Ils sont nombreux ceux qui sont dans ce métier parce que c’est un “boulot”, parce qu’ils n’avaient pas d’autre choix…..et heureusement, parce que sans eux il n’y a aucun restaurant qui fonctionnerait. Mais dans mon cas, j’ai décidé de changer de métier, de laisser mon bon salaire de consultant et mes horaires de bureau et de RTT. Chaque journée je m’efforce de prendre l’habitude d’appliquer les bonnes pratiques pourque cela devienne une réflexe / un instinct – ranger son plan de travail régulièrement pendant la mise en place, essuyer l’assiette avant de la dresser, remettre les purées dans une nouvelle boîte à la fin de chaque service…….Ces instincts sont très important en cuisine. Je suis bien mieux que l’année dernière et même qu’il y a 6 mois, mais il me restera toujours du progrès à faire….parce que je suis aussi toujours à la recherche du plaisir. Donc, du coup, ce soir – pendant que je dressais 2 assiettes de 8 amuse bouches des rouleaux de mangue verte / purée petit pois / oeufs de hareng fumé que j’ai imaginé sur le moment pour faire plaisir à une table (parce que c’était calme ce soir)…….mes 18 tartes étaient en train de crammer au four !!!!

Je soupçonne que j’aurai toujours ces dérappages des temps en temps…..à voir si cela bloquera l’avancement de mon projet de créer un restaurant.

……mais, parfois, j’ai besoin de pouvoir jouer à la dînette…

3 réponses

  1. hey, je suis venue voir comment allait la petite famille et le chef…Bravo pour cet épisode, j’ai l’impression de me reconnaître 🙂 bon sauf que moi je n’ouvre pas de restaurant… tu en es où ? tu travailles en tant que chef dans un resto ? tu m’excuseras je n’ai pas le temps de chercher l’info sur ton blog. on s’appelle ? bises. Estelle.

  2. Bonjour,

    Je suis tombée completement par hasard sur ton article en recherchant une formation en cuinine avec Greta. Ce que tu dis là m’interpelle beacoup bien que mon cas soit un peu différent, je suis intermittente du spectacle j’ai grand plaisir à faire ce que je fais malheureusement le rythme en dent de scies me convient bien moins. Je pense donc tres serieusement à faire une formation en cuisine, autre domaine ou j’aime à consacrer du temps. Aurais-tu une formation à me conseiller plus qu’une autre?
    (j’ai vu qu’il y avait des formations plus ou moins orientées cuisine collective cad genre sodexo ce qui m’interesse bcp moins…).
    Si tu as des conseils, je suis preneuse, merci!
    Annesophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *