L’année dernière, quand je travaillais à Jesmond Dene House à Newcastle Upon Tyne, on faisait de la lotte “lardée” avec de l’anchois. C’est un poisson qui supporte bien des saveurs fortes, comme on le sais bien, le plus “viande” de nos ressources halieutiques. Au marché je l’ai toujours évité faute de prix trop élevé (min 25€/kg)…mais ce w/end j’ai décidé d’y aller quand même. 1,4kg de chez Jackie Lorenzo au marché de Place des Fêtes, 19ème Paris, je suis rentré à la maison avec des idées qui tournaient dans ma tête…..curry, brochettes thai, carpaccio ?…j’ai fini par garder la moitié pour ma recette de lotte piquée de chorizo et lardée de coriandre.

D’abord, les photos…..

lotte-spaghetti-legumes-2

lotte-spaghetti-legumes-1

Pour accompagner la lotte j’ai préparé une spaghetti de 3 légumes – carotte, courgette, céleri rave – cuite à l’étuve (à denté) dans un peu de beurre, qqs cuillières d’eau salée et de la coriandre, et puis servie avec une vinaigrette d’une part sauce soja, d’une part huile de sésame et une demie-part de huile d’olive. Très simple, rapide (si on a une mandoline) et très bon….je voulais y ajouter des graines et/ou des noix mais je n’en avais pas dans ma cuisine !!

Et alors, c’était bon ?

Ma femme l’a adoré, moi….c’était bon, pas très originel, mais j’ai bien aimé le tout avec les légumes et la vinaigrette de sauce soja…..et quel plaisir de s’offrir un poisson qui a si peu d’arrêtes ! Ceci dit, n’oubliez pas qu’il faut dépouiller la queue, lever les filets, parer les filets (ôter la partie ventrale et les membranes visqueuses) et terminer par parfaire le parage du filet en supprimant les petites peaux grisâtres / noirâtres….

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *