Je voulais vous dire où j’en suis avec cette reconversion de consultant en cuisinier, et en profiter pour parler du processus de la rupture conventionnelle d’un contrat de travail.

Acutellement, je suis toujours en mission pour ma boîte de consulting mais ma date de sortie est fixée pour le 23 octobre. J’ai pu négocier une rupture conventionnelle de mon contrat (en profitant de la loi n. 2008-596 “Loi portant modernisation du marché du travail”, article L 1237-14 du code de travail), et donc je retiens mes droits aux indemnités de chomage.

Avant de parler de mes ambitions pour la suite, quelsques mots sur la rupture conventionnelle et le processus que j’ai suivi.

D’abord, quelques liens utils….

Ministère du Travail
Site Droit de Travail

En 2 mots je dirais que c’est un dispositif qui permet au salarié de terminer son contrat de travail, percevoir l’indemnité de rupture, et de garder ses droits aux allocations chômage. Je ne pense pas qu’une telle chose existe chez moi, en Angleterre, en tout cas.

Dans mon cas j’ai suivi le processus suivant :

  • parler avec la famille : une évidence, je suppose.
  • premier contact avec le Pôle Emploi pour du conseil : mon but étant de me servir des alloc. chômage pour le moment où je me mettrai à mon compte (et donc avoir un revenu pendant les 6-8 mois d’inactivité professionnelle qui est le temps moyen qu’il faut pour trouver un fond de commerce et mettre en place un vrai projet de resto), je voulais quand même vérifier avant de quitter mon job que le Pôle Emploi accepterait que je reste inactif le temps de mettre en place mon resto. Mon interlocuteur m’a conseillé de prendre le statut d’entrepreneur et de dire que je voulais utiliser les alloc. chômage pour me donner un revenu pendant que je monte mon projet. En tout cas, il m’a confirmé que je ne serais pas obligé d’inventer une histoire pour le Pôle Emploi et que je ne serais pas obligé d’accepter des emploi de “mer*e”.
  • parler avec mon responsable au travail : j’ai toujours été très ouvert avec mes responsables dans ma boîte de consulting par rapport à mon projet (le fongecif, le congé sabbatique, et maintenant le souhait de négocier mon départ). Je me suis engagé de rester jusqu’à ce que mon projet chez mon client actuel soit terminé. Le résultat étant que mon responsable m’a beaucoup facilité le processus, et il m’a même donné 1 mois de salaire en plus dans mon package des indemnités de rupture.
  • parler avec l’équipe projet : très important que tout le monde savait que j’étais sur le chemin de sortie (et donc parfois moins engagé que d’habitude), même s’il me restait >2 mois au moment que je leur en ai parlé.
  • parler avec le DRH : pour savoir exactement comment se passe une rupture conventionnelle et pour calculer le montant de l’indemnité de rupture.
  • parler avec les cuisiniers qui m’intéressent : je veux absolument travailler dans une cuisine où les produits sont de qualité, la cuisine est intéressante, la technicité est bonne, l’équipe n’est pas grande (la brigade ne me conviendrait pas, j’en suis sûr) et le chef est exceptionnel……je veux me donner à fond, mais ce n’est que possible si je suis fier de ce que nous produisons. Pour l’instant j’ai Yves Camdeborde et Inaki Aizpitarte en tête, et je suis allé voir mon chef au restaurant Kong pour du conseil /de l’aide. On verra…
  • Alors……je quitte Cap, je m’inscris au Pôle Emploi (métiers Hôtellerie Restauration), on me calcule mon allocation chômage (mes droits, mon Salaire Journalière de Référence et donc mon allocation d’aide au retour d’emploi) sur la base des derniers 12 mois d’activité, je commence à travailler tout de suite (et donc je ne touche pas à mon “pôt” d’allocations auxquelles j’ai droit) mais sur un CDD jusqu’à août 2010, nous déménageons à Nantes, je profite des alloc. chômage 1 mois ou 2 le temps de nous installer à Nantes, je commence à travailler (nov 2010) dans une bonne cuisine à Nantes pour continuer mon apprentissage jusqu’à la fin de l’été 2011, au chômage pendant 6/8 mois pendant que je monte mon projet de création de resto, et ensuite…..ON Y VA…..mars/avril 2012 !!

    Pour info, j’ajoute un doc PDF qui décrit le pourquoi et comment de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE). Ca peut être utile pour ceux/celles qui pensent quitter la sécurité d’un boulot qui ne fait plus plaisir pour plonger dans la réalité de la réalisation d’une rêve….sans filet de sécurité !!!!

    ntc140

    Wish me luck !

    2 réponses

    1. What’s up with that header image? It looks like a bloody stump of a hand that somehow landed into a plate during a kitchen spat and is bleeding festering yellow zombie blood.

      Then again, maybe that’s what you’re aiming for. I dunno. Who knows what goes on in the minds of you cuisine types.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *